Quelques mots sur le cuir.

Une matière noble et ancienne

Le cuir est issu d'une peau animale rendue imputrescible par tannage. Le Conseil National du Cuir estime que cela remonte à près de 8000 ans avant J.C. Les hommes ont depuis ce temps utilisé cette matière pour s'habiller, se protéger, se chausser...Mais aussi pour s'embellir, faire des sacs de transports. 

Première étape : le tannage

Afin de transformer la peau en cuir, elle va être travailler afin de la rendre imputrescible à travers le tannage. On distingue 2 processus afin d'obtenir ce résultat :

  • Le tannage végétal : il s'agit de faire baigner les peaux avec essentiellement des écorces riches en tanins. Au fur et à mesure des bains le tanins va s'imprégner au plus profond des fibres de peau afin de lui donner ses propriétés. ce processus est assez long et se compte en semaine.
  • Le tannage minéral : cette fois-ci, ce sont les chimistes qui vont jouer un rôle en ajoutant dans les bains des sels d'aluminium ou de chrome. Cette fois la peau est prête en seulement quelques jours

Quelle différence ? Le cuir végétal continuera de se patiner à travers le temps suivant son utilisation, son exposition au soleil et sera sensible aux marques. Il offre la possibilité de le "marquer" ou le "mouler" à des fins esthétiques par exemple

En revanche le cuir minéral sera comme "figé" dans le temps. Il offre une grande résistance aux contraintes quotidiennes et aux éléments. Le revers de la pièce est qu'il ne peut plus se travailler...

Un dernier point important, on note que certaines personnes sont allergiques au cuir minéral tanné au chrome donc son utilisation est pour des objets ne nécessitant pas de contacts prolongés avec la peau.

Deuxième étape : les finitions

Avant d'être utilisé, le cuir peut recevoir un certain nombre de finition qui va jouer sur l'esthétisme (impression de motif par exemple) ou la résistance (filtre UV ou imperméabilisation par exemple).

Autant de finition sont disponible que de demandes et chaque jour de nouvelles sont proposées par les fabricants de cuir.

Une matière qui force le respect

Nous l'avons dit en introduction : Le cuir est de la peau animal transformée. On se doit de le travailler avec respect et raison.

Que dire des termes que l'on entend ici et là sur le cuir de poisson, de feuille de bananier ou encore d'ananas ? Sans se référer à notre dictionnaire préféré, le cuir est avant tout de la peau animal, aussi nos amis végétaux et fruits n'ont pas vraiment leur place dans cette catégorie. Néanmoins, il est très intéressant que de nouvelles matières, d'autant plus qu'elles sont naturelles, soient mise au point.